Flash : Nous vous annonçons la tenue d'une convention qui aurra lieu à El-Bethesda tabernacle à partir du 20 Novembre au 20 Décembre 2017. THEME : LA VENUE DU SEIGNEUR EST PROCHE (IMINENTE)


#NEWS. CULTE DU DIMANCHE 22 AVRIL 2018 "COMMENT PUIS-JE VAINCRE?" PASTEUR DANDA.



#NEWS. CULTE DU DIMANCHE 22 AVRIL 2018 "COMMENT PUIS-JE VAINCRE?" PASTEUR DANDA.

Le culte de ce dimanche à El-Bethesda tabernacle a été marqué par le retour du pasteur Louis Panzu, qui revient d'un voyage missionnaire qui l'a conduit en France puis en Belgique. L'église a reçu un invité de marque, en la personne du révérend pasteur Danda Luis Manuel venu de Cabinda. C'est bien lui, qui était l'orateur du jour. Il a prêché sur "Comment puis-je vaincre?" Sa prédication était basée dans Matthieu 4:1-11 et Apocalypse 3: 21-22. Il a rappelé à l'église, qu'en tant que chrétien, chacun de nous a, certainement, quelque chose qu'il doit vaincre ; "d'une part, nous avons une bataille à livrer et d'autre part une victoire à remporter".

Il a indiqué que pour nous qui vivons dans ce dernier âge, nous sommes appelés à vaincre Laodicée. "Il faut regarder aux démons et aux esprits de cet âge de Laodicée afin de les combattre, ne regardez pas à d'autres âges," a-t-il averti. "Laodicée a un esprit de "Je", "Moi"... nous devons vaincre cet esprit d'orgueil par l'humilité, tout en sachant s'effacer pour laisser Dieu parler en nous." Il a souligné que Dieu a eu les vainqueurs dans tous les âges comme aux temps de Noé, Daniel, Lot et Moise. Il a montré que tous ceux qui se sont attachés au prophète de leur âge ont vaincu. "Le prophète de l'âge doit être votre absolu," a-t-il martelé. Il a précisé que ce qui nous donne la victoire aujourd'hui, c'est le message du septième âge. Il a aussi exhorté les enfants de Dieu à prier et jeûner abondamment, "si vous vous mettez à genoux pour prier sincèrement, cette année ne finira pas , la construction [du nouveau temple] va se terminer," a-t-il déclaré. Après la prédication, le pasteur Panzu a béni le mariage de frère Jean Jacques Abolion et soeur Valérie Mulombo.


Par Fr. Billy Omeonga / El Bethesda Tabernacle

0 Comments

Leave your comment here