Flash : Nous vous annonçons la tenue d'une convention qui aurra lieu à El-Bethesda tabernacle à partir du 20 Novembre au 20 Décembre 2017. THEME : LA VENUE DU SEIGNEUR EST PROCHE (IMINENTE)


#NEWS.CULTE DU DIMANCHE 11 MARS 2018 "PAUL, PRISONNIER DE JÉSUS-CHRIST"



#NEWS.CULTE DU DIMANCHE 11 MARS 2018 "PAUL, PRISONNIER DE JÉSUS-CHRIST"

On a noté deux prédications au cours du culte de ce dimanche 11 mars 2018 à l'église El-Bethesda Tabernacle. La première prédication a été apportée par le pasteur Joseph Ngongo de Lubumbashi. Il a lu la bible dans Matthieu 5:43-48 et Hébreux 11: 39-40. Son sujet était : “Sois parfait”. Dans sa prêche, il a invité les croyants à servir Dieu dans la perfection, car la véritable église c'est le corps de l'homme.

Alors que le deuxième prédicateur, le pasteur Louis Panzu, a pour sa part, convié les fidèles à devenir des prisonniers de Christ. Il a intitulé sa prédication "Paul, prisonnier de Jésus-Christ" qu'il a tiré du livre de Philémon 1:1 et du message “Un Prisonnier” (63-0717). D'entrée de jeu, le révérend Louis a fait remarquer à l'Assemblée que dans tous les livres que Paul a écrit, c'est seul dans Philémon où ce dernier se présente, à l'introduction du livre, comme prisonnier. Il a précisé que c'est parce que Paul venait de prêcher un esclave du nom d'Onésime. Il a noté que quand, "vous passez une expérience avec Dieu , vous ferez des problèmes des autres chrétiens, vos problèmes, comme Paul". Il a rappelé que Paul était bel et bien en prison pendant qu'il écrivait cette lettre à Philémon. Mais ce pendant, ce n'était pas de cette prison physique que Paul faisait allusion, mais plutôt de la prison de son état spirituel.



Le pasteur a souligné qu'aujourd'hui "notre Paul, c'est William Branham, sa lettre c'est le message et Onesime c'est nous". Il a indiqué que si chaque personne devient prisonnier de la parole, l'amour va revenir à l'église. "Pour devenir prisonnier de Christ, il faut abandonner les grandes ambitions, car celui qui est prisonnier de Jésus-Christ est lié par les chaines d'amour," a-t-il déclaré. Il a cité l'exemple de Moïse qui s'est dépouillé de la gloire d'Égypte et Joseph de la robe de Potiphar, et a ajouté que nous aussi, devrons se dépouiller de tout pour devenir des véritables prisonniers de Christ.


Par Billy Omeonga / El-Bethesda Tabernacle

0 Comments

Leave your comment here