Flash : Nous vous annonçons la tenue d'une convention qui aurra lieu à El-Bethesda tabernacle à partir du 20 Novembre au 20 Décembre 2017. THEME : LA VENUE DU SEIGNEUR EST PROCHE (IMINENTE)


#NEWS. Culte du Dimanche 19 Août 2018 "SUIVI SUR LE SAINT ESPRIT" Pasteur Panzu



#NEWS. Culte du Dimanche 19 Août 2018 "SUIVI SUR LE SAINT ESPRIT" Pasteur Panzu

La prédication de ce dimanche fut la continuation de la série des enseignements basés sur le baptême du Saint Esprit. Le pasteur Louis Panzu, prédicateur du jour, a fait voir à l'église qu'il y'a une marche à suivre après l'imposition de mains pour le baptême du Saint Esprit. Il a parlé sur les différentes étapes qui interviennent avant de recevoir le Saint Esprit. Le passage de l'écriture choisi pour aborder son message était Actes 10:44-48.

Il a montré que le Saint Esprit est une naissance qui se développe jusqu'à l'adoption. Tout celui qui reçoit le Saint Esprit doit avoir une histoire à écrire.

Le pasteur a indiqué qu'on doit réellement se rendre compte qu'on était quelque part et on avance avec Dieu. Mais il faut, préalablement, être sauvé avant d'arriver à la conversion qui est le signe du Saint Esprit.

Il a rappelé que la justification est une expérience qui vous montre que Dieu vous a sauvé. La sanctification c'est quand Dieu enlève en vous le désir du monde. Et le Saint Esprit c'est la bible en vous, la parole de Dieu ou Dieu lui-même dans un individu. Il vous domine et vous impose sa vie. "Si vous donnez la place de Jésus au prophète Branham, vous n'aurez jamais le Saint Esprit," va-t-il martelé. Il a expliqué que le Saint Esprit est un grand professeur. S'il entre en vous, il vous transforme dans cinq minutes et vous apprend beaucoup de choses comme Moise devant le buisson ardent. Il a encore souligné que quelqu'un qui a le Saint Esprit ne pèche pas mais il peut toutefois broncher. Mais aussitôt qu'il le réalise, il répare et met sa vie en ordre. Il sied de rappeler qu'après la prédication, le pasteur a consacré le mariage de frère Franck Ilunga et Sarah Gbukuma.


Par Billy Omeonga / El-Bethesda Tabernacle

0 Comments

Leave your comment here